Please reload

Posts Récents

"Mais qu'est-ce qui nous arrive ?"

May 1, 2017

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

"Mais qu'est-ce qui nous arrive ?"

May 1, 2017

"Mais qu'est-ce qui nous arrive ?"

Notre belle complicité s'est envolée, quand nous faisons l'amour tu sembles étrangement ailleurs, nous nous côtoyons sans nous voir ?

 

 

A l'origine de chaque couple, selon Serge Efez « le sujet amoureux est traversé par l’idée qu’il est ou devient fou… l’autre s’impose à nous dans un premier temps, comme l’objet total du désir, et nous oblige à tout repenser, le présent, comme le passé ». (HEFEZ Serge, La danse du couple, Hachette Littérature, 2002).

 

Les partenaires recherchent une très grande intimité, souhaitent tout partager. Ils cherchent des points communs et parfois même en produisent…

 

Cette phase « d’illusion duelle » préside la grande majorité des histoires de couples. Cette illusion permet à chacun d’éprouver le sentiment d’avoir trouvé son double, le couple s’imagine comme parfaitement complémentaire tout en ayant des fonctions différenciées.

 

Durant cette phase, seuls les bons côtés de l’autre sont perçus, les mauvais côtés sont minimisés, voire ignorés et refoulés.  Ainsi, les deux partenaires établissent « un contrat implicite » qui va les lier sur des valeurs qui leur sont propres. Cette étape de fusion est plus ou moins longue, mais dans la majorité des cas, elle dure deux à trois ans.

 

Puis vient le temps de la  "dé-fusion" et la première crise fondatrice...

 

Peu à peu, les partenaires commencent à sortir de la relation fusionnelle pour reprendre une certaine autonomie et se différencier de leur partenaire. Serge Efez précise « l’erreur serait de croire qu’un couple est la juxtaposition de deux « je » bien délimités qui mettent les choses en commun. En réalité, chaque membre du couple va devenir un « je » après être passé par un nous ».

 

Cette étape est un moment crucial....

 

Elle va permettre aux couples de se construire en fonction de la personnalité de chaque protagoniste. Une désillusion s’introduit dans la relation, l’autre n’a pas changé, mais il est perçu différemment. La représentation même du couple doit être réaménagée.

Plus le déni et l’aveuglement initial ont été grands, plus la déception est forte et le réaménagement conséquent.

 

Il faut alors faire un véritable travail de deuil de l’état antérieur pour affronter la réalité et réorganiser les liens. Chacun essaie un peu de « reprendre ses billes », souvent cela ne se produit pas simultanément pour les deux.

 

Cette phase correspond à la première ébauche de différenciation entre les deux partenaires et va poser cette question de manière plus ou moins consciente : « quelle personne ai-je envie d’être dans ce couple, quelle personne ai-je envie d’être dans la vie et comment concilier les deux ? »

 

La construction de la relation commence généralement au moment où il est possible d’aborder, à travers ce deuil, l’amour de soi et l’amour de l’autre. La première crise de couple est souvent fondatrice, elle amène à redéfinir le projet de vie du couple, à définir la relation à deux.

 

Cette première crise passée, le couple se construit sur un "mythe conjugal" qu’ils créent et qui ne peut être remis en question par l’extérieur. Ils souhaiteraient que le temps commence avec la vie à deux et efface leurs histoires individuelles antérieures et les traumatismes du passé.

 

Or, ne l'oublions pas « construire ensemble c’est avant tout, intégrer l’héritage des générations antérieures et parfois même liquider certaines dettes » (LEMAIRE Jean-Georges, Le couple : sa vie, sa mort, Payot Paris 1979)

 

Le mythe conjugal doit se tisser avec toutes ces composantes et se construit en comparant ce qu’il en était du couple parental de chacun, soit par réaction, soit par imitation.

 

La relation au sein du couple évolue, selon Serge Hefez « la relation de couple n’est pas un état, mais un processus de développement continu qui évolue par crises successives" ... ces crises sont parfaitement normales et c’est le fait de les surmonter qui maintiendra la relation vivante.

 

Les crises de couples sont saines et permettent à la relation de vivre et aux partenaires d’évoluer. Elles peuvent survenir suite à des événements de la vie du couple : naissance d’un enfant, deuil ou maladie d’un parent, période de chômage d’un des partenaires, départ des enfants, maladie...

 

Ces crises présentent l’opportunité d’une prise de conscience et permet, dans les cas heureux, de nouvelles définitions de la relation entre les partenaires, l’un vis-à-vis de l’autre et chacun vis-à-vis de lui-même.

 

Vous sentez que votre couple passe par une crise, que celle-ci s'installe

et vous ne parvenez pas à parler à votre conjoint ?

 

N'hésitez pas à me contacter,

grâce à un accompagnement personnalisé, une écoute bienveillante

je saurai créer un climat propice au dialogue et à la reconstruction de votre couple...

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square